Zoom sur l’action Apple : Acheter ou vendre en 2015

Apple continue de surprendre trimestre après trimestre et rien ne semble en mesure d’arrêter la progression du chiffre d’affaire, des bénéfices ou de l’action de la marque à la pomme. Après un très bon mois de Février, la valeur a stagné aux environs des 130 Dollars jusqu’à la fin de l’été. Avec un ratio prix sur bénéfice (dit ratio de P/E) aux environs de 15, il est pourtant difficile de dire que la valeur est surévaluée. Quelle attitude adopter envers le titre Apple ?

Un géant sans précédent de l’industrie informatique

Apple fait peur, avec une capitalisation boursière de plus de 600 milliards de Dollars, le mastodonte californien est devenu la plus grosse entreprise de tous les temps. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, son chiffre d’affaire annuel dépasse les 200 milliards de Dollars et son bénéfice est proche des 50 milliards, soit presque autant que la totalité de l’indice CAC 40 !
Depuis quelques années, l’entreprise a réussi à fidéliser ses clients dans un marché plutôt volatile, assurant à chaque nouvelle sortie d’iPhone le succès habituellement réservé aux blockbusters au cinéma.
Apple conserve une capacité d’investissement qui ferait pâlir bien des États, avec près de 150 milliards de Dollars qui dorment dans les comptes. Les investisseurs continueront d’en bénéficier via le paiement de dividendes élevés et de rachats d’actions qui s’étaleront au moins jusqu’en 2017.

Le scénario positif est facile à envisager, la tendance de fond à l’informatisation et l’importance grandissante des smartphones et autres gadgets électroniques dans notre vie quotidienne ne sont pas que des épiphénomènes. Apple a un potentiel de croissance faramineux grâce à l’élévation du niveau de vie, en particulier en Chine et dans le reste des pays émergents où la marque bénéficie d’une image d’excellence. La marque à la pomme bénéficie également du coup de mou que subit Samsung qui a davantage de mal à se démarquer des smartphones à bas coût fabriqué par les chinois Huawei ou Xiaomi. Elle a complètement écrasé ses anciens rivaux Blackberry et Nokia, le premier ayant raté l’arrivée du BYOB (Bring Your Own Device) en entreprise, tandis que le second a enchaîné les échecs industriels depuis près d’une décennie.

Les risques qui pèsent sur l’activité d’Apple

De nombreux analystes estiment toutefois qu’Apple est à l’apogée de son œuvre boursière et que les risques qui pèsent sur son activité sont trop importants pour justifier un achat. En premier lieu, Apple pourrait rencontrer des difficultés à retenir ses meilleurs éléments, la concurrence est rude dans la Silicon Valley et de nombreux ingénieurs préfèrent les start-ups aux perspectives prometteuses à la relative tranquillité offerte par le géant de Cupertino où les batailles politiques sont plus nombreuses.

Cours de l'action apple tres long terme
Vous pouvez trader l’action sur OptionWeb
Les aspects légaux du géant de l’informatique sont également autant de sujets sensibles. Apple a irrité de nombreux gouvernements du fait de son optimisation fiscale très agressive. Cela pourrait se retourner contre l’entreprise et ses actionnaires, que ce soit sur les décisions autour des abus de position dominante, du respect des brevets ou des questions de respect de la vie privée.

Les inquiétudes restent fortes sur la dépendance d’Apple à la Chine, que ce soit en matière de fournisseurs ou de débouchés économiques. Bien que le PDG de Tim Cook ait rassuré les investisseurs dans ce domaine et que le ralentissement chinois pénalise en premier lieu les fabricants locaux, la croissance future du groupe peut difficilement faire l’impasse sur l’Asie. Enfin, Apple devra éviter de multiplier les échecs commerciaux, rien ne garantit le succès d’un produit novateur et l’Apple Watch constitue en ce sens un avertissement à moindre coût. L’action Apple est d’ailleurs disponible dans les actifs à trader chez Option Web, Interactive-Option et Top Option

L’analyse technique peut constituer un très bon outil pour saisir les opportunités sur ce titre parmi les plus liquides au monde. Vous pouvez utiliser les bornes du canal annuel (entre 105 et 130 Dollars) pour prendre des positions opportunistes en cas de renversement de tendance ou de rupture de support ou de résistance. Les croisements de moyennes mobiles peuvent également offrir des signaux efficaces, le passage d’une moyenne mobile à court terme au-delà d’une moyenne mobile à long terme constitue un signal d’achat.


About the Author

Ancien banquier à la Société Générale, je suis depuis 6 mois maintenant trader d'options binaires à temps plein. Pour en savoir plus sur mon parcours je vous invite à consulter ma page a propos



Comments are closed.

Back to Top ↑