Qu’est ce que l’analyse technique et comment la pratiquer ?

L’analyse technique a été pour la première fois utilisée par les japonais au XVIII siècle afin de prévoir le cours du riz. Ils comprirent que le marché du riz était influencé par les émotions des personnes engagées dans la transaction et que la représentation de la récolte pouvait être relativement différente de la récolte elle-même. Par la suite, différents outils d’analyse des marchés, par le biais de graphiques, ont été développés aux Etats-Unis et en Europe afin de permettre l’analyse sous-jacente d’un actif. Même si elle est critiquée, cette méthode d’analyse empirique participe à la prise de décision quotidienne de nombreux professionnels des marchés boursiers.

Prévoir les tendances des marchés grâce aux graphiques

L’analyse technique est l’étude des cours boursiers et de ses indicateurs par des graphiques, afin de prévoir l’évolution des marchés.
Indices, matières premières, devises, etc., tous les types de marchés peuvent être analysés par les outils et les méthodes de l’analyse technique, auparavant nommée analyse graphique. Le seul élément indispensable et que l’actif en question soit déterminé par une offre et une demande.
L’objectif principal de ce type d’analyse est de prévoir les tendances à venir sur les marchés boursiers. Les analystes techniques ont pour tâche d’identifier les conditions de différents marchés donnant des résultats statistiques semblables. En d’autres termes, ils considèrent que les échanges boursiers sont largement influencés par la dimension psychologique et cherchent à identifier les comportements qui se répètent, afin de pouvoir prévoir les variations futures des actifs.
Avant tout basée sur la psychologie du marché, l’analyse technique n’est pas une science exacte. Sa méthodologie s’apparente davantage à celles des sciences humaines.

Le marché contient toutes les informations sous-jacentes

L’analyse graphique fonctionne selon trois axiomes. L’axiome principal considère que « le marché prend tout en compte ». Cet aspect est important dans cette méthode parce qu’il justifie le fait que l’analyste ne prenne en compte que toutes les données du marché et mette de côté les facteurs fondamentaux, comme le taux de croissance de l’entreprise ou son mode de gouvernance, par exemple. Étant donné que ce principe prévoit que le marché intègre déjà toutes les données sous-jacentes, il n’est pas nécessaire d’étudier les facteurs contextuels.

Les tendances de la bourse se répètent

Le second axiome considère que le marché connaît toujours des tendances semblables. Il est possible de les observer grâce à des graphiques historiques. L’analyste peut ainsi observer les périodes de hausses et les périodes baisses sur un temps plus au moins long. L’analyse explique que ceci n’est pas produit par le hasard, en prenant appui sur la psychologie. L’idée étant que la foule, comme le marché, peut être optimiste, pessimiste ou être incertaine. Ces périodes pouvant s’observer sur un graphique. Comme la foule, les cours sont à la hausse, à la baisse, ou sont stagnants.

Comme la foule, le marché est déterminant

Toujours basée sur l’analyse de la psychologie des foules, l’analyse technique a pour principe que les « erreurs » du marché se répètent. Le passé détermine l’avenir. L’idée prend sa source dans les théories sociologiques qui affirment que la foule a des comportements qui lui sont propres et qui dépassent la somme des comportements individuels. Lorsqu’une personne prendre une décision à l’intérieur d’une foule, la personne la prend sous l’influence de ce qu’elle imagine être la décision de l’ensemble des individus, c’est-à-dire de la foule. L’individu peut décider de sortir de la foule, mais ceci n’aura pas d’incidence sur le comportement de cette dernière. Le marché connaît donc, selon les analystes techniques, des comportements qui lui sont propres et qui dépasse le comportement de chaque actif. Chaque actif étant influencé par le comportement du marché, alors que le marché lui ne peut pas être influencé par les actifs. En voici un exemple, les bulles spéculatives et les krachs se répètent dans l’histoire des marchés. Celui-ci n’apprend pas de ses expériences passées.

La critique par l’analyse fondamentale

L’analyse technique est le plus souvent considérée comme une « approche pratique du trading », que comme une science à part entière. Le fait que les professionnels des marchés l’utilisent dans leur travail quotidien lui donne tout de même un certain crédit.
L’analyse technique ne fait pas l’unanimité parmi les analystes financiers. Elle est par exemple largement critiquée par les adeptes de l’analyse fondamentale. Cette dernière est en total désaccord sur les facteurs pouvant déterminer l’évolution des marchés boursiers. L’analyse fondamentale prenant en compte les facteurs quantitatifs et qualitatifs du marché afin de faire ressortir la valeur intrinsèque d’un actif. La démarche semble effectivement opposée, mais donne elle aussi de relativement bons résultats.


About the Author

Ancien banquier à la Société Générale, je suis depuis 6 mois maintenant trader d'options binaires à temps plein. Pour en savoir plus sur mon parcours je vous invite à consulter ma page a propos



Comments are closed.

Back to Top ↑