Blog Trader a domicile au Forex
0

Vivre du forex : est-ce possible ? Quelles sont les conditions pour réussir ?

C’est à coup de promesses de gains mirobolants et d’enrichissement rapide que les brokers vendent la spéculation sur le Forex. Une fois les arnaques évitées, la réalisation de gains importants est possible mais uniquement si le trader débutant s’investit réellement. À cette condition, il est possible d’envisager des gains intéressants et peut-être, vivre un jour du Forex.

Miser sur des performances à long terme

Le plus souvent, les investisseurs débutants perdent très vite tous leurs fonds, stoppent leur activité de trading et par la même occasion, leur rêve d’Eldorado. Les meilleures qualités pour y parvenir sont la patience et l’obstination.
Plutôt que de commencer à trader en s’attendant à faire des profits rapides et généreux, il est préférable de s’inscrire dans une perspective de performances à long terme. Un trader à domicile débute généralement sa carrière en spéculant sur des comptes d’entraînement. Cette étape permet à l’investisseur apprenti de se familiariser avec la pratique du trading. Pour que cette période soit réellement bénéfique, il doit s’atteler à la tâche avec soin et professionnalisme. Concrètement, si le trader novice souhaite réaliser des gains intéressants, il doit d’abord effectuer des statistiques qui lui permettront de valider sa stratégie, et ceci durant de nombreux mois, avant de miser des fonds réels.
Généralement, les premiers investissements ne dépassent pas quelques centaines d’Euros. Le trader à mi-temps doit s’attendre à essuyer des pertes une fois qu’il spécule sur les marchés réels, même si ses résultats étaient très bons sur la plateforme de démonstration.

Établir une projection détaillée

Pour pouvoir vivre du trading, il faut pouvoir définir avec précision les performances réalisables mensuellement. C’est donc uniquement après une longue activité en temps réel que le trader du soir peut débuter son activité à temps plein. Très concrètement, le trader doit définir en détail ses charges mensuelles et établir le rendement mensuel y correspondant. Celui-ci doit également être au clair avec les gains qu’il compte toucher par mois et déduire de cette somme le capital net dont il doit disposer pour atteindre ses objectifs.
La théorie par l’exemple. Un trader souhaite disposer de 3000 Euros par mois. Comme en France, un trader effectuant une grande quantité d’ordres est considéré comme un professionnel, il est soumis à l’impôt sur le revenu qui se situe autour de 57%. Il faut donc que le trader dégage une plue value de 6000 Euros sur le Forex pour qu’il puisse jouir de 3000 Euros. Si son profit est de 10% par mois, son capital de base devrait être de 60’0000 Euros. Il est possible de se baser sur un pourcentage de profit plus important, mais le risque pris par le trader est à son tour plus élevé.

En recherche de stabilité

Le trader qui vit du Forex paye donc ses factures avec ses plus values. Et produire tous les mois des profits suffisants est loin d’être chose aisée.
En plus d’une formation basée sur l’acquisition de connaissances théoriques et pratiques, l’activité de trader demande une forte stabilité psychologique. Le succès, et donc les gains réalisés, peuvent jouer aux montagnes russes. Même le meilleur trader n’est jamais à l’abri de perdre une part importante de son capital. Un trader gagnant sa vie avec le Forex n’est donc quasiment jamais assuré de réaliser le même résultat d’un mois à l’autre et peut donc se voir contraint d’adapter son rythme de vie en conséquence.
Étant donné que la spéculation est basée avant tout sur l’incertitude, il est très difficile de s’assurer un rendement minimum fixe. Ceci est difficilement conciliable avec la vie d’un ménage lorsque l’on sait que toute personne connaît des charges régulières. La seule option viable consiste en la possession d’un capital de base très élevé. Pour être trader à 100%, et s’assurer une vie confortable, mois après mois, il faut disposer d’un capital de plusieurs centaines de milliers d’Euros. Dans ce cas, même si les performances varient, les besoins réguliers peuvent être couverts à coup sûr.


About the Author

Ancien banquier à la Société Générale, je suis depuis 6 mois maintenant trader d'options binaires à temps plein. Pour en savoir plus sur mon parcours je vous invite à consulter ma page a propos



Comments are closed.

Back to Top ↑