Tout savoir sur le trading social

Le trading social est une expérience enrichissante au sens propre comme au sens figuré. Si vous souhaitez rejoindre une communauté de passionnés et découvrir des opportunités infinies de faire progresser vos connaissances en trading, cette innovation du Web 2.0 est faite pour vous. N’hésitez pas à vous lancer, c’est une excellente manière d’apprendre à trader voir même de gagner de l’argent sur le long terme.

La genèse du trading social

Le trading social est un ensemble de fonctionnalités que les réseaux sociaux ont apporté au trading sur Internet. Il n’est pas à proprement parler récent, les traders ont toujours eu besoin de communiquer entre eux, d’échanger des informations, de commenter l’actualité ou de soumettre leurs idées à discussion. Malheureusement, avec la dématérialisation des marchés, ils ne se retrouvent plus forcément autour d’un café dans la salle des marchés ou autour d’une bière le soir au bistrot. Tout comme Facebook a parfois pris une part importante dans nos échanges avec notre famille et nos amis, en particulier lorsqu’ils sont loin de nous, le trading social a reconnecté les traders et leur a permis de sortir de l’isolement.

C’est une avancée non-négligeable, l’isolement est en effet un risque majeur du trading. Si vous n’êtes pas capable de sentir dans quelle direction le marché s’oriente, ou si vous ne faites confiance qu’à vous-même pour récupérer des informations et faire le tri entre elles, vous pourriez passer à côté de facteurs clef pouvant expliquer l’évolution du marché. Le trading est une guerre de l’information, le trading social permet d’acquérir de très nombreux alliés.

Trader qui recherche meilleur investissementVous connaissez certainement le premier et le plus célèbre d’entre-eux, Boursorama, un courtier en bourse, filiale de la Société Générale. Les forums de discussion de ce portail recèlent d’informations publiées bien souvent avant qu’elles n’atterrissent sur les médias de communication financière. Vous pourrez aussi y consulter des analyses à pléthore, souvent contradictoires, à vous de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie. Attention aux abus, certains membres peu scrupuleux ont déjà par le passé essayé de manipuler les cours des actions à faible capitalisation et à prix très faible (les fameuses penny stock) en lançant des fausses rumeurs. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) se montre très vigilante, ne sortez pas du cadre de la loi et ne tenez pas de propos fallacieux sur ces forums.

Un monde sans frontières

Si Boursorama offre le cadre le plus complet et le plus accessible au grand public, c’est sur les forums spécialisés que les contenus proposent la meilleure valeur ajoutée. Bien souvent ces portails plus hermétiques et par conséquent plus confidentiels réunissent une communauté d’adeptes, soit de l’analyse technique, soit de l’analyse fondamentale, soit d’un actif en particulier (obligations, matières premières, actions, forex). Encore une fois, vous y trouverez à la fois des débutants et des gourous plus expérimentés, prenez du recul et réfléchissez avant de suivre les conseils d’inconnus à la lettre, simple question de bon sens.

Pour commencer, vous pouvez reproduire les conseils donnés par les membres qui vous paraissent pertinents sur un compte de démonstration pour évaluer leurs performances réelles. On parle alors de processus de réplication de leur stratégie. Ne vous fiez pas à leurs « backtests », ces estimations qu’ils vous donneront d’eux-mêmes en fonction de données historiques, le passé ne se répète pas forcément, ceux qui l’ont cru en bourse l’ont payé très cher.

Certains courtiers comme eToro ont poussé ce mécanisme de réplication encore plus loin, ils vous proposent de passer automatiquement des ordres avec votre argent en suivant ceux d’un trader auquel vous accordez votre confiance.
410 copieur sur etoro

Ce mécanisme se nomme le copy-trading, il connaît une très grande popularité et offre une perspective de diversification intéressante. Plutôt que de suivre un seul trader, vous pouvez effectivement vous constituer un portefeuille de recommandations. Évitez les traders qui passent des ordres aux quantités trop importantes ou qui ont tendance à augmenter leurs positions lorsque les pertes s’accumulent, préférez ceux dont les performances sont peut-être moins impressionnantes, mais dont les pertes restent limitées même en cas de conditions de marché très difficiles. Ils proposent un meilleur rendement ajusté du risque.

Vous savez désormais tout sur le trading social, et vous pouvez le tester sur Etoro (dépôt minimum 50€) le plus grand réseau d’investissement au monde. Encore mieux, vous devriez être très rapidement en mesure de contribuer vous-même et vous deviendrez peut-être vous-même un jour un trader star, n’hésitez pas à relater votre propre expérience.

Si l’on vous parlait un jour d’une opportunité de trader comme « les meilleurs traders », tout en restant tranquillement sur votre terrasse et savourant un petit cocktail. Que diriez – vous?

Sans doute encore une arnaque de ces pseudos robots de trading qui vous feront tout perdre « en un clic ». Vous aurez d’ailleurs parfaitement raison de le penser… Mais (pour une fois!) vous serez à côté de la plaque!

Aujourd’hui je vais vous parler du trading social, une nouvelle forme de trading en ligne qui est rapidement devenue très populaire chez les traders des 4 coins du globe. Ce n’est certes pas « un miracle » qui vous fera devenir riche en quelques clics, mais franchement c’est une très belle opportunité.

Le trading social : une nouvelle dimension du trading en ligne

Bien avant l’émergence de l’internet dans notre société, le trading social existait déjà, bien que sous une toute autre forme : ce mode de trading consistait dans l’échange d’informations et de conseils entre un large groupe d’individus.

Avec l’arrivée du trading en ligne, des plateformes de trading social sont apparu vers 2012 et le trading social a pris une toute autre dimension. S’il consistait à l’origine dans un simple échange d’information entre un groupe restreint d’individus, aujourd’hui le trading social permet de suivre et de copier « en live » les traders que vous désirez.

En d’autres termes, la nouvelle technologie vous offre l’opportunité de trader comme les meilleurs traders, sans être « le meilleur ».

Pourtant l’idée à la base du trading social est affreusement simple : lier les possibilités qu’offrent les réseaux sociaux avec la performance des plateformes du trading en ligne. Comme quoi les choses géniales sont toujours les plus simples
Voici les trois mots clés du trading social « de nos jours » :

Constatez
Suivez
Copiez

Il n’y a qu’à commencer!

Mais en quoi consiste vraiment le trading social?

Tout d’abord détaillons qu’est – ce que vraiment le trading social. Son concept est n’est d’ailleurs pas compliqué à comprendre. Imaginez la situation suivante :

• Imaginons que vous êtes trader en ligne (par exemple sur Forex) et vous générez un bon chiffre par mois : autour de 25% de votre capital initial.

• Mais si votre capital initial n’est pas important, cela ne vous suffit pas. Car 25% de 100 000$ par mois, c’est juste génial, mais 25% sur 5000$… Ce n’est pas vraiment le rêve (enfin vous pourrez toujours vous payer des vacances Low – Cost en Égypte, mais bon…).

• Rien que pour doubler votre petit capital sans prendre des risques importants, il vous faudra 4 mois.

C’est là que le trading social rentre en jeu, permettant la rencontre entre deux agents clé :

1. les investisseurs cherchant à placer de l’argent dans des traders avec une bonne statistique sur une longue période
2. Des traders qui génèrent un bon chiffre en %, mais n’ont pas assez de capital pour faire des profits très importants

Ainsi, une plateforme de trading social permettra aux traders et aux investisseurs de trouver ce qu’ils cherchaient. Si l’investisseur pourra voir son portefeuille augmenter, tout en sirotant un « Mojito » sur une belle plage, le trader pourra spéculer avec un capital bien plus important et pouvoir enfin considérablement augmenter ses bénéfices.
Mais alors comment fonctionne le trading social? Voici tout d’abord une petite vidéo sympa pour bien comprendre son fonctionnement :

En d’autres termes :

1. Vous regardez les traders de la plateforme en question et vous en choisissez un avec une statistique qui vous convient.

2. Ensuite vous lui « confiez » un montant précis de votre portefeuille, tout en imposant une limite dur les gains et les pertes potentiels. La plateforme prélèvera automatiquement un pourcentage de vos bénéfices qui ira directement dans la poche du trader.

3. Il ne vous reste plus qu’à voir tranquillement votre portefeuille augmenter.
Pas mal, non?

Investir dans le trading social

Cependant, derrière cette belle opportunité un petit « bémol » se glisse : comment choisir « le bon trader » de façon à vraiment augmenter son capital? Car si un trader (qu’il soit bon ou pas) peut gagner, c’est qu’il peut tout aussi bien être perdant à tout moment.

Tout d’abord il faut savoir ce que vous voulez : faire des bénéfices importants sur une courte durée en prenant des risques ou bien générer des bénéfices plus réduits mais plus stables à long terme. Cela va surtout dépendre de votre capital.
Pour ma part, je diversifie mes placements de la manière suivante :

• Pour les comptes de trading avec des bénéfices mensuels excédant les 100% – 150% par mois, je place autour de 1000 euros par compte. Car il est important de prendre en compte les risques qui sont assez importants.

• Pour les placements importants (5000 + euros), je privilégie principalement les traders qui font autour de 30 – 90% mensuels. Cela est bien plus sûr à long terme.

Après, il est nécessaire de comprendre que même un trader ayant généré des bénéfices stables pendant plusieurs années (même si ça arrive presque jamais) peut lui – aussi tout perdre en un clic. Malheureusement c’est « l’essence même » de la profession du trader : on gagne des millions, comme on perd des milliards juste en appuyant sur les bons boutons.

Dans tous les cas, ayant une bonne expérience dans le trading social, je peux vous dire que c’est un univers plutôt stable : j’ai investi dans plus de 200 comptes différents et il m’est arrivé qu’une seule fois de voir mon portefeuille presque à zéro (-80% en une semaine).

La seule chose que je peux vous conseiller est de diversifier votre portefeuille et bien – sûr ne pas croire au père noël (gardez plutôt son histoire pour vos enfants!).

Bien profiter de tous les aspects du trading social

Si le principal but d’une plateforme du trading social est de permettre « la rencontre » entre les traders et les investisseurs, ce type de trading a d’autres aspects très intéressants qu’il serait franchement bête de négliger.

Le partage d’informations

Tout d’abord il faut savoir qu’une plateforme de trading social est en peu « un réseau social » : c’est-à-dire un espace virtuel où les utilisateurs peuvent s’échanger divers informations.

Sur ce genre de plateforme (notamment Etoro) les traders partagent souvent les stratégies et méthodes qu’ils utilisent. En ce qui me concerne, les nombreuses stratégies que j’ai découvertes m’ont bien permis de compléter ma méthode personnelle de trading.

En d’autres termes, une plateforme de trading social est un parfait endroit non seulement pour générer de bons profits, mais aussi perfectionner votre approche par rapport au trading. De votre côté, vous aussi pouvez partager des informations que vous jugez pertinentes, aidant ainsi les autres traders.

L’échange direct entre utilisateurs

Trading social

En permettant un échange direct (en peu comme le chat de Facebook) entre tous les utilisateurs, les plateformes de trading social vont plus loin encore : ils permettent une communication en temps réel, connectant ainsi « tout le monde avec tout le monde ».

Car si chez un courtier classique, c’est en peu « chacun pour sa peau », dans le trading social l’approche est totalement différente : les traders sont unis sur une même plateforme, s’échangeant divers informations par rapport à l’actualité sur les devises et les actions.

De la sorte vous sentez bien que vous n’êtes plus seul face aux marchés financiers et franchement je peux vous dire que c’est très rassurant. Vous avez plus confiance dans vos propres trades réalisés, sans parler du fait que vous serez le premier à être au courant en cas d’une actualité importante qui peut impacter votre position.

Le trading social reprend tout simplement le bon vieux proverbe français : « on est toujours plus forts unis! »

Quelle plateforme choisir pour le trading social?

Si le choix d’un courtier pour votre activité de trading classique reste très important, le choix de la plateforme de trading social l’est tout aussi. Et ce pour une simple et bonne raison : chaque plateforme ne travaille qu’avec certains brokers partenaires.

Or si vous tomber sur une plateforme malhonnête, vous risquez d’être redirigé vers un courtier véreux de façon à trouver « l’erreur 404 » au moment de tenter d’effectuer un retrait de dépôt.

Personnellement, je vous conseille Etoro et Nessfx, plateforme qui est presque « le précurseur » du trading social comme nous connaissons aujourd’hui. En effet, ce sont les dirigeants d’Etoro qui ont eu en premier l’idée de « lier » les réseaux sociaux avec les plateformes de trading.

D’ailleurs voici une petite vidéo qui présente très bien cette plateforme :

De plus Etoro offre un dépôt mini très accessible à tous les particuliers : 50 euros. De cette façon Etoro ouvre le trading social à tous.

Conclusion

Nous avons pu voir dans cet article que le trading social reste une très bonne opportunité, aussi bien pour les particuliers qui cherchent un moyen fiable d’investir leur argent, que pour les traders qui cherchent à augmenter leurs bénéfices. Voici les points de l’article qu’il faut retenir :

• Le trading social existe depuis longtemps, mais les plateformes comme Etoro ont permis de le perfectionner considérablement, offrant une multitude de nouvelles possibilités.

• Dans le choix de votre trader, faites bien attention au risque, ainsi qu’aux statistiques du trader

• Enfin, profitez bien de toutes les opportunités que vous offre le trading social aujourd’hui!


About the Author

Ancien banquier à la Société Générale, je suis depuis 6 mois maintenant trader d'options binaires à temps plein. Pour en savoir plus sur mon parcours je vous invite à consulter ma page a propos



Comments are closed.

Back to Top ↑