3 logiciels de trading indispensables

Imaginez-vous gravir l’Everest en tongs, en maillot de bain et avec un tuba, cela vous parait ridicule n’est-ce pas ? Et pourtant c’est exactement ce qu’il se passe pour des milliers de particuliers qui partent à l’assaut du trading mal équipés. Qu’il s’agisse de sport ou de finance, l’équipement est le nerf de la guerre. Pour le trading, les nouvelles technologies font que celui-ci tourne principalement autour de logiciels.

Bien entendu, le prérequis est que votre matériel fonctionne sans défaillances majeures. Pour trader, en particulier à court terme ou sur des produits volatiles comme le Forex ou les CFD, vous devez bénéficier d’une connexion à Internet stable et d’un ordinateur suffisamment puissant pour faire tourner de manière fluide votre plateforme de trading. Les applications mobiles sont très pratiques pour suivre votre position sur un smartphone, mais les risques de « fat-finger » (mauvaise manipulation, avec par exemple un clic sur le mauvais bouton) sont beaucoup plus élevés et il est donc peu recommandable de passer un grand nombre d’ordres depuis votre smartphone.

La plateforme de trading au coeur de toutes vos activités

Echec et trading decisionLe premier outil et le plus important est sans aucun doute la plateforme de trading, dans l’idéal celle-ci doit être la plus inclusive possible, vous devrez y retrouver deux fonctionnalités complémentaires, celles dites de pré-trade et de post-trade. Comme son nom l’indique, le pré-trade est une palette d’outils dont vous aurez besoin avant de trader et par conséquent en amont de votre prise de position. Ce sont majoritairement des outils d’aide à la décision et d’analyse des marchés, avec deux focus principaux : l’analyse fondamentale et l’analyse technique.

L’analyse fondamentale recoupant l’ensemble des paramètres économiques observables, vous devez retrouver dans une bonne plateforme de trading un flux d’actualité financière efficace. Celui-ci doit à la fois vous présenter une information synthétique et complète, en offrant tout d’abord des alertes en temps réel à la publication des indicateurs économiques, des décisions des banques centrales et des annonces majeures des entreprises (résultats, fusions et acquisitions). Dans l’idéal, vous devriez également bénéficier d’un contenu de fond qui vous permettra de réfléchir à de nouvelles idées d’investissement, mais celui-ci a souvent un coût supérieur et seuls les courtiers de premier plan ou les agences spécialisées (Bloomberg, Reuters, …) seront en mesure de vous le fournir.

Du côté de l’analyse technique, une plateforme doit vous permettre d’afficher rapidement des graphiques comportant vos indicateurs favoris sur différentes échelles de temps. La possibilité de dessiner sur le graphique et de trader à partir de celui-ci est davantage conséquent si vous prenez des positions à très court terme, plus superficiel si votre horizon se compte en heures ou en journées.

Comme vous vous en doutez, le post-trade regroupe les logiciels qui permettent de suivre vos positions une fois que le trading est effectué. A minima, votre courtier devrait vous offrir un historique de vos trades et un listing de vos positions ouvertes. Il est possible de pousser ses fonctionnalités bien davantage en offrant une analyse de vos pertes et profit qui peut alors être associée avec votre journal de bord.

Le couple screener-backtester

Bonne ou mauvaise decisionL’ajout d’un screener, c’est à dire d’un logiciel permettant de filtrer une liste d’actions ou de paires de devises à partir de critères techniques ou fondamentaux prédéfinis est un plus indéniable. En fixant des règles comme par exemple un ratio prix/bénéfice ou un croisement de moyennes mobiles récent vous pourrez récupérer une liste restreinte d’actifs se trouvant dans une situation favorable en excluant de facto tous ceux qui n’ont aucun intérêt pour le trading.

Celui-ci peut être couplé avec un backtester, en particulier dans le cadre de l’analyse technique. Un backtest est une simulation de trading sur des données historiques, il vous permettra d’évaluer comment une stratégie aurait fonctionné dans le passé si vous l’aviez appliquée. Il peut être intéressant de lancer des backtests sur des périodes de forte volatilité (crise des subprimes ou de la dette grecque) pour vérifier la validité de vos critères de trading à ce moment-là.

Un journal multiformes

Enfin, la tenue d’un journal de trading peut vous apporter beaucoup tout en nécessitant un effort minimal. L’utilisation d’un logiciel approprié peut encore minimiser le temps nécessaire tout en maximisant les bénéfices de cette rigueur professionnelle. Un tableur est tout à fait adapté, en particulier si votre plateforme de trading vous permet d’exporter directement l’historique de vos trades. Vous pourrez alors importer ceux-ci et les retraiter pour en tirer une vraie valeur ajoutée. Bien entendu, un journal de bord au format texte est tout à fait acceptable, l’essentiel consistant à prendre du recul sur votre expérience de trading.


About the Author

Ancien banquier à la Société Générale, je suis depuis 6 mois maintenant trader d'options binaires à temps plein. Pour en savoir plus sur mon parcours je vous invite à consulter ma page a propos



Comments are closed.

Back to Top ↑